Corps arbitral international pour les titres WMC

Classé dans : Support officiel | 0

Dans notre volonté de faire les choses de manière concrète et logique, la World MuayThai Council va poursuivre son chantier en matière de cohérence en ce qui concerne les titres internationaux qui doivent garder leur aspect international. Cela impose un fonctionnement en adéquation avec notre politique et de facto celle de la WMC Monde, à savoir la nécessité de travailler pour être reconnu réellement au-delà de nos frontières.

C’est pour cela que désormais apparaît à notre cahier des charges, l’obligation de faire appel à un corps arbitral neutre et issu des pays où nous sommes représentés. Il est difficilement pensable de crédibiliser un championnat d’Europe ou un championnat du Monde dont l’issue serait donné par un quatuor d’arbitre français. La France connaît quelques difficultés en la matière et nous pensons sincèrement que  c’est la solution pour justement remodeler quelque peu le fonctionnement pour les juges et arbitres hexagonaux.

Il est impératif de retrouver cette logique de fonctionnement qui existait il n’y pas si longtemps. En faisant appel à des femmes et des hommes de l’extérieur c’est également un œil neuf que nous souhaitons apporter sur les ceintures que nous mettons en jeu. Chacun apportera forcément son savoir faire et ses compétences au service de notre discipline. C’est une richesse culturelle et sportive dont nous ne pouvons nous passer.

Cette ligne de conduite est mûrement réfléchie et nous avons rencontré les dirigeants de la  FFKMDA (ndlr : Fédération Française de Kick-Boxing Muaythai et Disciplines Associés) et son président, Monsieur Nadir Allouache qui sont clairement favorable à notre volonté. Nous voulons clairement nous distinguer de ce qui se fait actuellement et renouer avec ce qui se faisait il n’y a pas si longtemps.

En imposant un corps arbitral  international, nous voulons donner une dimension supplémentaire. Nous sommes bien conscient que cela va engendrer quelques contraintes mais c’est le MuayThai dans son ensemble qui gagnera de ce choix. Indirectement, cela aura comme impact le nivellement par le haut de nos nakmuays à une époque où la crédibilité de notre discipline est mise à mal par des structures peu scrupuleuse de l’évolution des boxeurs.

Evidemment, notre objectif est d’aider au mieux les organisations qui voudront sanctionner des titres avec la WMC France. Nous voulons remettre les choses en ordre avec la seule volonté de donner aux athlètes la reconnaissance qu’ils méritent. Notre choix est motivé, par le fait de vouloir par le travail, pouvoir rivaliser avec les grandes nations du muayThai.